L'Anthropo-Bio-Cosmologie : l'ABC des relations
Anthropologiques entre la Biologie humaine et le Cosmos

 
 
Correspondance des éléments de la médecine chinoise avec les planètes traditionnelles
 
Dans la médecine chinoise traditionnelle les éléments et les organes sont associées aux 5 planètes traditionnelles. Mais quelles sont les rapports des organes/éléments des Chinois avec les attributs des planètes dans les aux autres traditions et ces planètes correspondent-elles avec celle de la tradition occidentale ?
Il semble que nous soyons parvenus à établir les correspondances planétaires des éléments chinois en tenant compte des attributions de l'astrologie médicale classique (Gouchon, 2001) et de la tradition ptoléméenne (entre parenthèse dans le texte). Etant entendu qu’il ne s’agit pas de « corriger » les correspondances chinoise pour les faire « coller » à celle de Ptolémée, nous souhaitons en revanche souligner ici le fait qu’il puisse exister différentes planètes, selon les cultures astronomiques, recevant les mêmes attributions.
 
Planètes et éléments de la médecine chinoise correspondante aux organes
 
1) Rein/eau/hiver : Mercure dans la tradition chinoise
·         Saison : hiver (Saturne/Capricorne marque le solstice d’hiver)
·         Sens et orifice : oreilles, ouïe (Saturne), mais aussi organes génitaux (Ottino, 2001)
·         Réservoir d’énergie de l’organisme, rôle essentiel en matière de reproduction et de sexualité apparaissant à la puberté, le Qi des reins diminuant avec l’âge entraînant la disparition du but reproducteur de la sexualité (Ottino, 2001)
·         Gouverne la moelle des os et du cerveau, os et croissance, dentition (Saturne) (Deydler-Bastide, 2007), les reins jouent un rôle primordial dans le métabolisme des fluides, l’évacuation par les urines et la défécation (Ottino, 2001)
·         Stocke l’énergie innée (de 3 types : espèce, lignée, reproduction) (Deydler-Bastide, 2007) et l’énergie acquise de concert, « l’essence congénitale [innée] établit la possibilité de production de l’essence acquise », le Qi des reins à un rôle essentiel en matière de reproduction (essence congénitale) et de croissance (essence acquise) (Ottino, 2001)
·         Psychologie : peur/courage, au positif maîtrise de soi (Saturne) et au négatif dépression (Saturne) (Deydler-Bastide, 2007)
·         Pathologie : sa liaison avec l’anus et les intestins peut entraîner des problèmes de diarrhée ou de constipation et des pathologies liées aux urines (Ottino, 2001)
·         « âme » : la volonté (Ottino, 2001)
·         fonction sociale ? : la localisation des reins dans la position la plus basse des 5 organes lui donne une « nature dormante » (apathie de Satune) (Ottino, 2001)
·         Chronobiologie rein/vessie : activation du système nerveux parasympathique (Saturne ?) (Deydler-Bastide, 2007)
·         viscère : vessie
 
2) Rate/terre/centre: Saturne dans la tradition chinoise
·         Saison : fin de l’été, début de l’automne, en d’autres termes marque la fin du yang et le début du yin (Ottino, 2001)
·         Sens et orifice : bouche, goût (Lune)
·         Contrôle l’assimilation des aliments et le transport de l’énergie nutritive (il s’agit donc de l’estomac qui correspond à la Lune), la rate est « le fondement de la vie acquise » et nourrit l’appareil musculaire et les membres, grands consommateurs d’énergie (Ottino, 2001)
·         Assure l’homéostasie de l’organisme (Deydler-Bastide, 2007), par sa position médiane dans le corps elle est le pivot des mouvements ascendants et descendants du Qi (Ottino, 2001)
·         Psychologie : au positif réflexion, au négatif soucis (Deydler-Bastide, 2007)
·         Pathologie : la défaillance de la rate influe sur les muscles qui perdent leur consistance et deviennent mous et flasques (Lune), par sa relation à la Terre et à la sécheresse elle craint l’humidité et l’eau (Ottino, 2001)
·         « âme » : siège de l’intention ou de l’intentionnalité (Ottino, 2001)
·         Chronobiologie rate/estomac : assimilation de la nutrition (Lune) (Deydler-Bastide, 2007)
·          viscère : estomac (Lune) contrôlant la « descente » du Qi et du sang (Ottino, 2001)
 
3) Foie/bois/printemps: Jupiter dans la tradition chinoise
·         Saison : printemps (Mars/Bélier marque l’équinoxe de printemps)
·         Sens et orifice : œil, vue
·         Contrôle la sécrétion biliaire et les muscles (Mars)
·         Participe de la libre circulation de l’énergie, de la circulation du sang et des fluides en harmonise les mouvements ascendants et descendants du Qi (Ottino, 2001)
·         Gouverne : stockage, régulation et drainage du sang (Mars)
·         Psychologie : quiétude et paix ou colère et émotivité (le caractère « colérique » de Mars) (Deydler-Bastide, 2007)
·         Pathologie : une mauvaise circulation du Qi du foie favorise une émotivité extravagante, de l’irritabilité (Mars), de l’appréhension et de l’anxiété ou de la dépression, son action sur les tendons peut créer des douleurs articulaires, des tremblements, son action sur les yeux des vertiges et des étourdissements, sa nature yang confère de l’hyperactivité (Mars) (Ottino, 2001)
·         « âme » : âme spirituelle ou raisonnable liée aux facultés mentales subsistant après la mort (Ottino, 2001)
·         fonction sociale : « général d’armée établissant fermement ses plans et agissant avec détermination » (Mars) (Ottino, 2001)
·         Chronobiologie foie/vésicule biliaire : synthèse glycogène c'est-à-dire le sucre (Deydler-Bastide, 2007)
·         viscère : vésicule biliaire jouant un grand rôle dans la pensée rationnelle et la clarté du jugement, la vésicule est un « officier juste » (Ottino, 2001)
 
4) Cœur/feu/été: Mars dans la tradition chinoise
·         Saison : été
·         Sens et orifice : langue, expression verbale (Jupiter) (Deydler-Bastide, 2007)
·         Contrôle le sang et les vaisseaux (le caractère « sanguin » de Jupiter) et les grandes fonctions de propulsion, transport, circulation
·         Participe des opérations mentales et émotionnelles (Deydler-Bastide, 2007)
·         appelé « Maison de l’esprit », dirige la conscience et les activités mentales (Jupiter) (Ottino, 2001)
·         Psychologie : au positif joie et au négatif exubérance (Jupiter) (Deydler-Bastide, 2007)
·         Pathologie : insuffisance du « sang du cœur » peut créer des désordres mentaux, son affaiblissement des palpitations, oppression de la poitrine, des sensations d’étouffement, le Qi du cœur déficient est cause d’insomnie, de cauchemars, d’état délirant, une perturbation du cœur entraîne un dérèglement de la pensée et de l’émotivité (irritabilité, excitation, agressivité) (Jupiter ?)(Ottino, 2001)
·         « âme » : âme supérieure (Jupiter) et vitalité, source des activités mentales et émotionnelles (Ottino, 2001)
·         fonction sociale : « le soleil au centre de l’univers », le roi (Jupiter) (Ottino, 2001)
·         Chronobiologie du cœur/intestin grêle : pression sanguine (Jupiter) (Deydler-Bastide, 2007)
·         viscère : intestin grêle
 
5) Poumon/métal/automne: Vénus dans la tradition chinoise
·         Saison : automne (Vénus/Balance marque l’équinoxe d’automne)
·         Sens et orifice : nez, odorat, corde vocale, gorge, voix (Vénus) (Deydler-Bastide, 2007), mais aussi la peau, les poils et des cheveux (l'épiderme sensible de Vénus) qui mettent en contact avec l’extérieur (Ottino, 2001)
·         Lieu des échanges (stockage), organe le plus en relation avec le monde extérieur (la vie relationnelle de Vénus) (Deydler-Bastide, 2007), les poumons sont le lieu de convergence de l’appareil circulatoires, des artères et des veines (les veines et la circulation de retour attribuées à Vénus) (Ottino, 2001)
·         Contrôle les eaux, fait « descendre » l’énergie des reins (la liaison de Vénus avec l’eau et l’humidité)
·         Gouverne l’énergie de la respiration.
·         Psychologie : au positif pas d’exubérance (comme Jupiter), au négatif tristesse et signes somatiques (par « contamination » de l’extérieur) (Deydler-Bastide, 2007)
·         Pathologie : pathologie de la parole et de la voix, poils, épiderme et cheveux sont sensibles aux agents pathogènes exogènes (Ottino, 2001)
·         « âme » : âme terrestre et sensible (Vénus) (Ottino, 2001)
·         fonction sociale : la fonction de coordination des poumons en fait le conseillé du roi (Ottino, 2001)
·         Chronobiologie poumon/gros intestin : progestérone (Deydler-Bastide, 2007)
·         viscère : gros intestins
 
 5 éléments chinois
(source : Deydler-Bastide, 2007, p.94)
 
Ainsi, la tradition chinoise fait correspondre Mercure aux reins, alors que Ptolémée la fait correspondre aux nerfs. Les Chinois font corespondre la rate à Saturne, alors que la tradtion ptolémaïque accorde à cette planète les os. La tradition chinoise donne pour organe le foie à Jupiter, alors que celle de Ptolémée lui donne les poumons. Les Chinois font correspondre le coeur à Mars, alors Ptolémée donne à cette planète la bile du foie. Enfin, la tradition chinoise accorde les poumons à Vénus, alors que Ptolémée lui accorde les reins. Par conséquent, deux traditions différentes ne donnent pas les mêmes organes aux planètes.
 
sources des 5 éléments chinois
(source : Ottino, 2001, p.260)
 

Il faut remarquer que les viscères ne sont aussi significatifs que les organes car elles diffèrent selon les sources (voir tableau en haut). Surtout l’association de l’intestin grêle au cœur et celle du gros intestin aux poumons semblent sujettes à caution.
 
Les 5 éléments de la médecine chinoise et les chakras 
 
 
Correspondances des planètes de la tradition occidentale et les éléments chinois (en bleu)
Planètes dans la tradition occidentale (Gouchon, 2001)
Sens correspondant à ces planètes (Ptolémée)**
 Correspondances classiques des planètes aux organes (Gouchon, 2001)
Eléments chinois correspondant
(planète)
Saturne
Ouïe
Os, dents, squelette
Ouïe, os = Eau
riens/hiver
(Mercure)
Lune
Goût
Estomac, lymphe, ovaires
Goût, estomac = Terre
rate/centre
(Saturne)
Mars (Soleil)
Vue (Soleil)
Organes génitaux, bile, tête
Vue, foie, bile = Bois
foie/printemps
(Jupiter)
Jupiter
Toucher
Foie, poumons, artères
Cœur, artères = Feu
cœur/été
(Mars)
 
Vénus
Odorat
Organes géni-taux, reins, gorge (bouche)
Voix, odorat = Métal
poumons/automne
(Vénus)
Mercure
Entende-ment (pensée)
Nerfs, vie mentale et cérébrale
 
Trans-saturniennes
 
Cerveau, organes sexuels
 
 
 
(* selon la Brhat Samhita of Varahamihira (1981) datée de la fin du VIe siècle av.J.C., antérieur à Polémée ** daté du IIe siècle de notre ère)
 
Conclusion
 
Nous avons vu que certaines attributions médicales sont similaires entre diverses traditions, comme celles la tradition classique occidentale et celles de la médecine chinoise. Mais ces attributions ne correspondent pas aux mêmes planètes selon les traditions d’origines différentes. Nous verrons cependant, plus loin (voir article "Chakras, hormones et périodes planétaires géocentriques), comment les chakras peuvent être une bonne référence aux organes, glandes et hormones en relation avec les périodes planétaires.



Créer un site
Créer un site